AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juliette › come on, come on, put your hands into the fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Juliette Montgommery

› messages : 23
› portrait : margot robbie by shiya
› âge du personnage : 24 ans
› statut civil : célibataire
› emploi : à la recherche


MessageSujet: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 15:25


© margotdaily | Snow Patrol


Juliette Montgommery
- Every minute from this minute now we can do what we like anywhere. I want so much to open your eyes becauses I need you to look into mine -

nom › Montgommery, un nom de famille qu'elle partage en théorie avec sa grande soeur. En théorie puisque celle-ci est mariée et a pris le nom de son époux. prénom(s) › Ses parents ont décidé de la prénommer Juliette, un doux prénom à la consonance d'une histoire tragique pour un enfant qui n'était pas réellement prévu. surnom › Tout le monde ou presque l'appelle Jules, si bien qu'elle se présente parfois elle-même sous ce pseudonyme date et lieu de naissance › la blondinette a vu le jour le 3 juin 1991 au petit hôpital de Southport âge › à 24 ans la belle croque encore la vie à pleines dents nationalité et origines › elle est américaine dans l'âme comme dans l'esprit et ne cherchera pas à se trouver des origines plus lointaines. emploi et/ou études › elle a fait ses études universitaires en Australie, un pari fou dans lequel ses parents ont osé la lancer, elle qui voulait voir le monde. Elle est donc détentrice d'un diplôme en marketing et communication mais n'a jamais travaillé dans ce domaine et est à la recherche d'un emploi statut civil › célibataire depuis peu, son petit ami s'est envolé aux Bahamas avec une autre, ceci dit, elle n'a pas perdu de temps et a elle aussi quelqu'un en vue.  statut familial › Juliette est la tante de deux jeunes filles qui ont à peine quatre années de mois qu'elle, ce qui fait qu'elle n'a jamais vraiment pris ce rôle au sérieux. traits de caractère › Jules est avant tout une aventurière dans l’âme. Elle a besoin de voir de nouveaux horizons, de s’évader, de vivre en étant libre. Si elle est débrouillarde, il serait faux de dire qu’elle n’a pas usé de ses charmes pour avoir parcouru le chemin qu’elle a fait. Séductrice hors pair, elle ferait tomber n’importe quelle homme à ses pieds. Sauf qu’elle est tout de même sélective, sait ce qu’elle vaut et n’abuse pas de ce pouvoir avec n’importe qui. Ses défauts résident surement sur sa jalousie maladive au point d’en être possessive. Elle s’attache trop. Trop vite. Et veut surtout tout contrôler. On a beau lui répéter qu’en amour, c’est impossible, elle n’a jamais écouté personne. Juliette n’en reste pas moins une jeune femme maligne et observatrice, elle tire facilement profit des situations. Un rien l’intéresse et elle a une bonne mémoire. Elle est curieuse, ce qui la guide dans ses voyages avec son air affuté. Derrière ses instincts de libertine vile tentatrice, elle est tout de même douce et tendre.  avatar › Margot Robbie groupe › amour.

✽ ✽ ✽

Elle est la petite dernière d’une fratrie de trois enfants. Il y a son grand frère, âgé de quarante-trois ans, ensuite sa grande sœur qui est à un an de la quarantaine et puis elle, débarquée quinze ans plus tard. SURPRISE ! Comme on dit. Elle n’en a pas moins été une enfant aimée et éveillée. On prenait soin d’elle de tous les côtés. ✽ « Vous voulez que je rentre ? Venez donc me chercher par la peau des fesses ! » voilà ce qu’elle a dit à ses parents lorsqu’elle était supposée rentrer au pays mais qu’elle en a décidé autrement. Bien sur, ils ont décidé de lui couper les vivres en ne subventionnant plus à ses besoins, mais Jules est une débrouillarde dans l’âme et ne tarda pas à enchainer les petits boulots pour gérer ses frais d’inscription et encore avoir de quoi se mettre sous la dent. Son activité principale fut d’ailleurs d’entrainer à la natation un groupe de jeunes de treize à quinze ans. Elle savait bien que ces années à patauger dans le grand bassin finiraient par lui servir. ✽ Depuis qu’elle est partie ces deux mois d’été après avoir fini le lycée, Juliette n’est plus jamais revenue à Southport, se contentant d’envoyer des cartes postales des différents endroits qu’elle visitait. Elle a suivi un cursus d’études américaines en Australie en marketing et communication, travaillant d’arrache pied pour réussir mais aussi pour mettre de l’argent de côté. À vrai dire, elle n’était que peu disponible durant l’année. Lors des vacances scolaires, par contre, elle se laissait aller à cœur joie, dépensant parfois jusqu’au dernier centimes dans des voyages incroyables, accompagnée de ses amis, de son copain du moment ou même seule. ✽ Elle n’a jamais vraiment eu besoin des autres pour avancer, derrière ses airs de fille de bonne famille, soignée sur elle et son air distingué, elle est très débrouillarde et se retrouve même de temps en temps à adorer la solitude, les grands espaces… Elle est d’avis qu’il ne faut pas hésiter, qu’on n’a qu’une vie et qu’il faut se lancer tant qu’on le peut. Ça ne sert à rien de se cacher derrière des barrières ou des non-dits. Croquer la vie à pleines dents, il n’y a que ça de vrai. ✽ S’installer dans une vie pépère, ce n’est décidément pas pour elle. Se poser tout cours d’ailleurs. Depuis qu’elle a son diplôme, c’est à dire depuis presque trois ans, elle ne cesse de se laisser guider par ses envies, se dirigeant où ses pas la mènent, au gré des rencontres, et des discussions. ✽ Juliette est ce qu’on peut appeler une amoureuse de l’amour. Elle est complètement transie devant cette idée que l’on puisse trouver son âme sur terre et partager le restant de ses jours avec cette personne. Le problème, c’est qu’elle a tendance à vite s’attacher, sans pour autant être omniprésente ou lourde dans la relation, mais quand on ne s’attache pas aux bonnes personnes, ce n’est pas facile de construire quelque chose. En fait, ce qu’elle voudrait, c’est d’un homme fidèle prêt à la suivre n’importe où dans le monde. Sauf que les gars comme ça, ils sont rarement fidèles ou stables. La preuve avec le dernier copain en date qui l’a larguée comme une vieille chaussette pour s’en aller avec une autre aux Bahamas. ✽ Elle avait cette habitude quand elle était à Southport, c’était de se lever à l’aurore, avant ses cours, et de plonger dans l’océan Atlantique et de nager quelques minutes. L’eau était froide, voire même très froide certains matins, mais ça la revigorait et lui donnait l’énergie pour affronter sa journée. Cette habitude, elle l’a reprise depuis qu’elle est de retour. Ça lui permet aussi de remettre ses idées en place. ✽ Et de se remettre les idées en place, elle en a bien besoin, surtout depuis que le mari de sa soeur, dont elle squatte le canapé au passage, lui fait cet effet-là. C'est dingue ! Se serait-elle trompée pendant tout ce temps à passer ses idylles avec des gars de son âge alors que ce qui semble vraiment bon, ce sont les mâles d'âge mur ?



- you can either run from it or learn from it. -


La belle blonde sort de l’eau par l’échelle du ponton. Quelques pas plus loin, elle attrape la serviette qu’elle avait laissé pour la plaquer contre son corps. Ce matin, pas de lever de soleil à observer à l’horizon puisqu’il est déjà levé depuis quelques heures. Un mal pour un bien. se dit-elle, comme pour se rassurer. Son esprit semble s’éveiller enfin, son objectif en tête. Elle tourne le regard vers la somptueuse maison blanche des Chamberlain, un grain de jalousie s’immisçant en elle en se disant qu’elle aussi, elle aurait pu avoir cette vie. Et passer à côté de toutes les merveilles du monde ?... Non ! Elle inspire une grande bouffée d’air avant de rejoindre la demeure. À l’intérieur, elle se sèche un peu plus avant de filer à la cuisine, laissant la serviette trainer sur le plan de travail. En bikini, la jeune fille se fait cuire des œufs sur le plat, elle ne passe jamais l’étape du petit déjeuner. Quelques minutes plus tard, elle entend des pas s’approcher de la pièce. Elle se retourne en feignant un air étonné et désolé. « Oh, désolé, je ne savais pas que tu te levais à cette heure-ci… » Mensonge bien placé. Elle sait très bien qu’il se lève à cette heure précise, et même qu’il passe toujours par la cuisine avant de s’enfermer dans son bureau. Sauf que d’habitude, elle est déjà revenue depuis belle lurette d’avoir piqué son saut dans l’océan quand il ouvre à peine un oeil. Ça lui apprendra surement à être aussi matinale, ou bien est-ce cette mauvaise habitude que les hommes d’affaire prennent de ne commencer à travailler qu’après neuf heures ?  Voilà pourquoi ce matin, elle s’était en quelques sortes octroyé cette grasse matinée en se levant plus tard pour goûter à l’eau fraiche de Southport quelques minutes avant que le réveil de Marcus ne retentisse. Elle sourit intérieurement, fière de son coup, non sans remarquer qu’il semble gêné, ou en tout cas qu’il tente de ne pas poser son regard sur elle. Voilà justement ce qu’elle va l’obliger à faire. « Puisque je suis là, autant servir à quelque chose ! Qu’est-ce que je te prépare ? » lui demande-t-elle, avec bon entrain et assurance, faisant déjà mine de regarder ce qu’il y a dans le frigo. Regard en douce glissé derrière elle. Bingo. Il matte ses fesses. « Ça ira, merci. Je n’ai pas faim. » décline-t-il, poliment. Elle se retourne, hausse un sourcil tout en durcissant quelque peu le regard. Pas faim… Ou pas faim de ”ça” ? pense-t-elle. Peut-être un peu trop fort d’ailleurs, puisque le message semble être passé à travers son regard. Il dégluti une boule de salive qu’elle voit glisser sous sa pomme d’Adam qui se relève. La peau tendue de sa nuque l’attire de plus en plus et occupe une place de plus en plus considérable dans son esprit. Elle secoue légèrement la tête et baisse le regard tout en se mordillant la lèvre. Il ne faudrait pas que ce soit elle qui flanche. Elle secoue la tête une nouvelle fois, mais cette fois-ci pour montrer son désaccord. « Hors de question. Laisse-toi faire ! Je m’occupe de tout. » répondit-elle, ne lui laissant pas le choix. Elle le toise ensuite, faisant mine de pouvoir lire en lui et deviner ses goûts en matière de déjeuner. « Humm, laisse-moi deviner… T’es plutôt salé que sucré… » tente-t-elle. Elle parvient à lui décrocher un sourire, elle en déduit qu’elle a visé juste, lui souriant à son tour de ses dents parfaitement blanches. (…) Et c’est comme ça que sa dure depuis deux semaines, depuis qu’elle est revenue à Southport, depuis qu’elle squatte le canapé de sa sœur, depuis qu’elle trouve son mari plus attirant que jamais. Sauf que pour jouer à ce jeu-là, il faut être deux, et croyez-moi, le bel époux est de la partie. Ils allument le feu sans cesse, à coup d’étincelles légères mais dangereuses. C’est à qui se brûlera le premier, même si pour l’instant ils se contentent de la chaleur que cela leur procure.

   
pseudo, prénom › khl âge › 22 ans région, pays › Belgique fréquence de connexion › 4j/7 type de personnage › scénario de Marcus Chamberlain commentaires › ce forum est très prometteur !

   
Code:
<taken>margot robbie</taken> › juliette montgommery.

   


Dernière édition par Juliette Montgommery le Jeu 19 Mai - 12:58, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Prisca O'Brian
keep on smilin'

› messages : 193
› portrait : lucy hale (stolen paradise)
› pseudo : ashtoons (alicia)
› âge du personnage : vingt-six ans
› statut civil : récemment divorcé, en combat avec son ex mari. amoureuse, encore, de son premier amour.
› emploi : journaliste, rubrique au féminin, au journal local.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 15:51

la magnifique margot. et excellent choix de scénario.
bienvenue ici.


‎ET DANS UN DERNIER SOUFFLE, JE COMPRENDS TOUT: QUE LE TEMPS N'EXISTE PAS, QUE LA VIE EST NOTRE SEUL BIEN, QU'IL NE FAUT PAS LA MÉPRISER, QUE NOUS SOMMES TOUS LIÉS, ET QUE L'ESSENTIEL NOUS ÉCHAPPERA TOUJOURS. @ ALASKA, G. MUSSO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oswin Carstairs

› messages : 199
› portrait : peltz | un créateur de bazzart, i don't remember who.
› pseudo : loyals. (sarah)
› âge du personnage : 21yo.
› statut civil : single lady & crushing on a guy.
› emploi : princess & law student.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: (024) ferry road w/roomie.
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 15:53

Margot.

Bienvenue parmi nous.



she was always the kind of dream that felt too real. ✻✻ we wrote a story in the fog on the windows that night but the ending is the same every damn time. they think I'm insane, they think my lover is strange but I don't have to fucking tell them anything, anything and I'm gonna write it all down, and I'm gonna sing it on stage but I don't have to fucking tell you anything.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Juliette Montgommery

› messages : 23
› portrait : margot robbie by shiya
› âge du personnage : 24 ans
› statut civil : célibataire
› emploi : à la recherche


MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 15:55

Merci les filles, vous êtes canon aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jolene Middleton

› messages : 203
› portrait : ♒ sexy ghadid+ .cranberry (avatar).
› pseudo : ♒ fly.away
› âge du personnage : ♒ and i feel like 22.
› statut civil : ♒ it's a mix between the young & the restless and dallas.
› emploi : ♒ uc.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 16:15

bienvenue parmi nous avec ce très bon choix de vava et de scénario tu viens de nous faire un heureux


    the heart wants what it wants
     
    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être.Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence. ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dawson Becket

› messages : 607
› portrait : gillian zinser + merenwen
› pseudo : maryne
› âge du personnage : 26 ans
› statut civil : célibataire
› emploi : professeur de danse


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 16:37

Bienvenue !!
Amuse toi bien


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Juliette Montgommery

› messages : 23
› portrait : margot robbie by shiya
› âge du personnage : 24 ans
› statut civil : célibataire
› emploi : à la recherche


MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 16:50

Merci beaucoup

J'espère bien qu'il sera heureux, oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Marcus Chamberlain
bitch better have my money

› messages : 31
› portrait : christian bale (@whorecrux).
› pseudo : spf.
› âge du personnage : 44.
› statut civil : marié, le cœur qui balance.
› emploi : propriétaire de casinos à travers le pays. travaille à la maison, voyage souvent pour assurer son business.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: 014 ferry road, avec la mifa chamberlain.
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 21:16

j'sais pas si "heureux" est le mot je dirais que c'est l'extase plutôt
puis la fiche a été faite hyper vite et c'est très bien pour moi, j'aime beaucoup
du coup merci merci encore, j'te bise sur la fesse. (celle que tu tends sous mon nez le matin à l'heure du petit-dej)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oswin Carstairs

› messages : 199
› portrait : peltz | un créateur de bazzart, i don't remember who.
› pseudo : loyals. (sarah)
› âge du personnage : 21yo.
› statut civil : single lady & crushing on a guy.
› emploi : princess & law student.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: (024) ferry road w/roomie.
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Mer 18 Mai - 21:39

tout est bon pour marcus et moi, je te valide ma belle.
bon jeu parmi nous.



she was always the kind of dream that felt too real. ✻✻ we wrote a story in the fog on the windows that night but the ending is the same every damn time. they think I'm insane, they think my lover is strange but I don't have to fucking tell them anything, anything and I'm gonna write it all down, and I'm gonna sing it on stage but I don't have to fucking tell you anything.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Juliette Montgommery

› messages : 23
› portrait : margot robbie by shiya
› âge du personnage : 24 ans
› statut civil : célibataire
› emploi : à la recherche


MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   Jeu 19 Mai - 1:22

Service express pour la validation aussi !

Ma fesse vous remercie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Juliette › come on, come on, put your hands into the fire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Juliette › come on, come on, put your hands into the fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Juliette récupère les jumeaux [PV JB et Ninon]
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Olivia / Juliette
» Juliette sort de prison (pv Pascalou)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIFE HAPPENS :: WE ARE GOING HOME :: someone like you :: feel like home-