AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Matheo Baratti

› messages : 18
› portrait : Liam H. + BALACLAVA
› âge du personnage : 28
› statut civil : Célibataire
› emploi : Etudiant en littérature


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: Claredon Avenue
› liste des contacts:

MessageSujet: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Jeu 26 Mai - 14:32


© crédit haymitchno | écrire des chansons pour les amoureux.


Matheo Baratti.
- puis vaut mieux avoir des remords que des regrets. -

nom Baratti, dernier du nom. prénom(s) › Matheo, Andrea, tout ce qu'il y a de plus italien, contrairement à lui. surnom › Mat. date et lieu de naissance › 18 mai 1988, Wilmington, Caroline du Nord. Mais il a grandi à Florence, en Italie. âge › 28 ans tout pile. nationalité et origines › Origines américaines mais nationalité italienne. emploi et/ou études › professeur-stagiaire de littérature (en congé) en train de finir sa thèse. statut civil › célibataire. statut familial › adopté alors qu'il venait tout juste de naître, il ne connaît pas ses parents biologiques. traits de caractère › attentionné + travailleur + cultivé + ambitieux + charismatique + lunatique + secret. avatar › Liam Hemsworth. groupe › connaissance.

✽ ✽ ✽

La bière est à Matheo ce qu'est le vin à l’œnologue : indispensable, une vraie religion... au grand désespoir de son père qui lui a appris tout ce qu'il savait sur le bon vin. + Il est un vrai féru de lecture, il a toujours un livre avec lui et il aime beaucoup écrire à la main, des lettres et des cartes postales. +  Il a très peu de recettes à son actif, il n'est pas forcément bon cuisinier mais sa spécialité est délicieuse : les spaghettis aux boulettes de viande ! + Il conduit une vespa bleue, très pratique, pas très virile mais si italienne qu'elle lui rappelle la maison, Florence et ses rues pavées. + Il vit un peu indépendamment pour la première fois : même s'il ne vivait plus chez ses parents depuis plusieurs années, il savait quand même qu'il pouvait compter sur eux pour n'importe quoi. + Il a un accent italien qu'il n'arrive pas à gommer malgré ses efforts. + Il a toujours eu une santé fragile, bien qu'il n'en montre rien. Dès qu'il y a une grippe à avoir, vous pouvez être sûr que ça lui tombera dessus ! + Ses parents ont compris qu'il était au courant pour l'adoption quand il est parti à Southport mais sinon personne d'autre ne sait qu'il a été adopté.


- you can either run from it or learn from it. -

+ Naissance +
Quand je suis né, personne n'a dit « Félicitations, c'est un garçon ». Pendant plusieurs heures, je n'avais ni parents, ni prénom. Juste le numéro sur mon bracelet de naissance. Mais le bébé que j'étais, qui criait de toute la force de ses poumons depuis qu'il était né, comme s'il avait peur qu'on l'oublie, qu'on ne lui donne pas de parents, ne fut pas laisser pour compte très longtemps.
Elena et Camillo Baratti étaient mariés depuis vingt ans. Un couple de la classe italienne plutôt aisée. Après des années à se contenter de l'autre, ils avaient voulu un enfant, une envie un peu trop tardive et la seule solution avait été l'adoption. Sauf que les Baratti avaient beau avoir tout l'argent du monde, quand on adoptait, on était au même niveau que les plus pauvres : on n'achète pas un bébé comme on achète une poupée. Au moins, la procédure aux Etats-Unis était plus rapide.
Ainsi, j'étais techniquement américain. Je ne le suis resté que quelques heures. Rapatrié par mes tout nouveaux parents à Florence, je devins totalement italien, tout de suite un bébé content, qui pleurait modérément.

+ Enfance et adolescence +
J'étais un petit garçon capricieux, quelque peu autoritaire, certes pas méchant mais qui savait où étaient les limites et savait aussi très bien les atteindre sans les dépasser. En somme, un petit garçon comme les autres. La grande bibliothèque de la maison était pour moi un véritable coffre au trésor où je pouvais rester des heures : au début, pour faire des châteaux forts en empilant des livres et puis vers dix ans, j'ai commencé à m'intéresser vraiment aux titres qui passaient sous mon nez, à ouvrir certains livres qui captaient mon attention.
Mes parents voulaient faire de moi un médecin, un avocat... moi je n'ai fait 3 ans de droit que pour leur faire plaisir. Pour papa/maman, la littérature, c'était bien pour se cultiver mais pas suffisant pour vivre.

+ Adulte +
Je considère être devenu adulte à 21 ans exactement. A 21 ans, j'ai dit non à mes parents pour la première fois. J'avais fait 3 ans de droit, j'en avais encore autant qui m'attendaient mais je n'avais plus envie de faire ce que mes parents voulaient.
Alors j'ai tout repris. Je recommençais comme si je venais d'avoir mon diplôme de fin de lycée. Et j'étais vraiment content de ça. Littérature, enfin. Trois ans, un diplôme. Deux ans de plus, un mémoire et un nouveau diplôme.
Ce n'était pas fini, j'étais passionné et j'étais doué en plus ! La thèse me tendait les bras. Mon directeur de mémoire m'offrait même la possibilité de donner des cours en parallèle, pour financer mes recherches. J'étais épanoui dans ce que je faisais, j'adorais étudier. Je pensais déjà à la prochaine thèse que je pourrais faire alors que j'avais commencé la première que depuis un an.

+ Chamboulement +

Tout allait trop bien pour que ça continue de la sorte. J'aimais mes études, j'aimais donner des cours. Mes parents avaient accepté mes choix. J'avais une petite amie à laquelle je commençais un peu à m'attacher, des amis avec qui faire des plans sur la comète.
Quand on est enfant, qu'on se fait un peu gronder par ses parents ou bien qu'on leur en veut pour un match de football raté ou parce qu'on nous a refusé une autre part de gâteau, il y a souvent un moment où l'on se dit que ce n'est pas possible, que ce n'est pas nos parents... qu'on préférerait être adopté. Et d'ailleurs, j'ai les yeux bleus, les leurs sont marrons. D'accord, grand-père avait les yeux bleus. Mais on aimerait bien, ça serait un peu une nouvelle aventure et ça concurrencerait avec l'histoire de Lenny qui dit à tout le monde que son père est un grand athlète. Puis on oublie cette drôle d'histoire.
Quand on a 27 ans, qu'on a une vie bien définie et qu'on découvre que nos parents ne sont pas nos parents, ce n'est pas vraiment la même chose. Ce n'est plus une aventure intéressante et super cool à raconter aux copains. C'est un cauchemar. Ça remet en cause la personne qu'on est devenue.
C'est grand-mère qui a vendu la mèche. Elle perd un peu la tête ces derniers temps, elle mélange tout. Un jour, elle parlait de son fils, mon père, qui avait mis si longtemps à lui donner un petit fils et que le destin avait bien failli lui refuser d'être grand-mère. Elle disait qu'ils avaient décidé de l'appeler Matheo et qu'elle le trouvait très mignon, avec de beaux yeux bleus, « comme vous, mon garçon » et qu'on pourrait dire qu'il avait les yeux de son mari, mon grand-père. Qu'il ne saurait pas que ce n'était pas la vérité, qu'il n'y avait que des yeux marrons dans la famille. « Et vous ne m'apporteriez pas une compote, mon garçon ? Je vous montrerais une photo de mon petit-fils quand mon fils m'en donnera une. Vous allez voir, c'est un bébé si mignon, il fera craquer toutes les filles quand il sera grand ! ».
Je n'ai pas osé en parler à maman et papa. Je connaissais leur réponse d'avance : « ne fais pas attention, ta grand-mère perd la tête... ». Je ne pouvais pas avoir de réponse direct. Mais j'ai cherché dans les albums photos. Il y a entre autre cette photo de maman. 11 avril 1988. Un mois avant ma naissance. Aucun ventre.
Finalement, c'était bien le début d'une aventure qui a fini par me mener ici, à Southport. Ça n'a pas été si difficile que ça de partir. J'ai raconté à tout le monde que j'avais besoin de prendre l'air pour finir ma thèse. Que les Etats-Unis, ça me permettrait de prendre du recul et que je rêvais d'y aller. Je vous enverrais une carte postale de là-bas.
Et puis qui dit qu'il n'est que de passage à Southport ? Qu'il ne s'attachera pas à ses habitants et notamment à une, celle là qui justement habite l'appartement en face...

pseudo, prénom › hélo. âge › vingt ans. région, pays › rhône-alpes. fréquence de connexion › deux fois par semaine minimum. type de personnage › scénario. commentaires › hellooo.

Code:
<taken>liam hemsworth</taken> › matheo baratti.



Dernière édition par Matheo Baratti le Ven 27 Mai - 6:00, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Heather Wilson

› messages : 53
› portrait : Nina Dobrev (Lolize Design)
› pseudo : Ruby*
› âge du personnage : 26 ans
› statut civil : Divorcée
› emploi : Editrice


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Jeu 26 Mai - 14:42

Haaaaan! Super bon choix avec Liam! ♥️
Tu me garde un lien? Rien qu'avec l'âge et ses études et tout, j'aurais bien une petite idée pour ma Heather. Je peux t'envoyer un mp?
Sinon, bienvenue parmi nous hein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Matheo Baratti

› messages : 18
› portrait : Liam H. + BALACLAVA
› âge du personnage : 28
› statut civil : Célibataire
› emploi : Etudiant en littérature


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: Claredon Avenue
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Jeu 26 Mai - 14:45

Hihi Nina Dobrev !
MP-moi oui ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Heather Wilson

› messages : 53
› portrait : Nina Dobrev (Lolize Design)
› pseudo : Ruby*
› âge du personnage : 26 ans
› statut civil : Divorcée
› emploi : Editrice


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Jeu 26 Mai - 14:48

Je m'en vais le faire de ce pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Prisca O'Brian
keep on smilin'

› messages : 193
› portrait : lucy hale (stolen paradise)
› pseudo : ashtoons (alicia)
› âge du personnage : vingt-six ans
› statut civil : récemment divorcé, en combat avec son ex mari. amoureuse, encore, de son premier amour.
› emploi : journaliste, rubrique au féminin, au journal local.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Jeu 26 Mai - 15:49


je suis ravie de te voir ici. et j'ai hâte qu'on puisse rejouer ensemble. (d'ailleurs, je vais réfléchir à un lien.)
très bon choix de scénario, dawson va être heureuse.
bienvenue ici. et si tu as la moindre question, tu sais où me trouver.


‎ET DANS UN DERNIER SOUFFLE, JE COMPRENDS TOUT: QUE LE TEMPS N'EXISTE PAS, QUE LA VIE EST NOTRE SEUL BIEN, QU'IL NE FAUT PAS LA MÉPRISER, QUE NOUS SOMMES TOUS LIÉS, ET QUE L'ESSENTIEL NOUS ÉCHAPPERA TOUJOURS. @ ALASKA, G. MUSSO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Aspyn Miller

› messages : 90
› portrait : elizabeth olsen (snape.)
› âge du personnage : vingt-cinq ans
› statut civil : célibataire
› emploi : institutrice


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Jeu 26 Mai - 16:00

Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jolene Middleton

› messages : 203
› portrait : ♒ sexy ghadid+ .cranberry (avatar).
› pseudo : ♒ fly.away
› âge du personnage : ♒ and i feel like 22.
› statut civil : ♒ it's a mix between the young & the restless and dallas.
› emploi : ♒ uc.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Jeu 26 Mai - 16:45

liaaaaaaam excellent choix de scénario et de vava
bienvenue parmi nous en tout cas et garde-moi un lien au chaud


    the heart wants what it wants
     
    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être.Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Matheo Baratti

› messages : 18
› portrait : Liam H. + BALACLAVA
› âge du personnage : 28
› statut civil : Célibataire
› emploi : Etudiant en littérature


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: Claredon Avenue
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Ven 27 Mai - 5:30

Merci tout le monde !

Prisca

Je me relis et je finis ma fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Frejska Cunningham
⊹ bulimic fucking barbie

› messages : 51
› portrait : freya mavor (poussière d'étoile)
› pseudo : merida
› âge du personnage : seventeen spirits
› statut civil : nobody breaks my heart
› emploi : cold hearted bitch


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: 136 Claredon Avenue
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Ven 27 Mai - 11:21

bienvenue beau gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Jolene Middleton

› messages : 203
› portrait : ♒ sexy ghadid+ .cranberry (avatar).
› pseudo : ♒ fly.away
› âge du personnage : ♒ and i feel like 22.
› statut civil : ♒ it's a mix between the young & the restless and dallas.
› emploi : ♒ uc.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Ven 27 Mai - 15:11

je vais mpotter la créa du scénario


    the heart wants what it wants
     
    Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être.Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dawson Becket

› messages : 607
› portrait : gillian zinser + merenwen
› pseudo : maryne
› âge du personnage : 26 ans
› statut civil : célibataire
› emploi : professeur de danse


› CARNET D'ADRESSE
› habitation:
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Ven 27 Mai - 16:15

Hello ! Faut que je sois en week end et une connexion merdique pour que mon scénario débarque !!
Je suis désolée je ne peux t'accueillir dignement avec une pluie d'emoticon avec mon portable c'est compliqué. Mais sache que je suis super contente que tu sois parmi nous.

Pour moi ta fiche est parfaite je laisse mes collègues te valider et je suis de retour lundi !!
Des bisous


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oswin Carstairs

› messages : 199
› portrait : peltz | un créateur de bazzart, i don't remember who.
› pseudo : loyals. (sarah)
› âge du personnage : 21yo.
› statut civil : single lady & crushing on a guy.
› emploi : princess & law student.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: (024) ferry road w/roomie.
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   Ven 27 Mai - 16:25

Bienvenue parmi nous.

Puisque c'est bon pour Dawson, je me permets de te valider.
Bon jeu parmi nous.



she was always the kind of dream that felt too real. ✻✻ we wrote a story in the fog on the windows that night but the ending is the same every damn time. they think I'm insane, they think my lover is strange but I don't have to fucking tell them anything, anything and I'm gonna write it all down, and I'm gonna sing it on stage but I don't have to fucking tell you anything.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes   

Revenir en haut Aller en bas
 

MAT • ou bien dans ma tête récif peuplé de sirènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'suis pas bien dans ma tête, maman ☆ Lily
» Qu'est-ce qu'on est bien dans son bain... [Zacharie/Rey] Défi [Salle de Bain des Préfets]
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?
» Kiara ¤ J'aurais aimée naître dans un conte de fées. Au moins tout se termine bien dans ces histoires. [100%]
» " Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là. " (NINA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIFE HAPPENS :: WE ARE GOING HOME :: someone like you :: feel like home-