AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oswin Carstairs

› messages : 199
› portrait : peltz | un créateur de bazzart, i don't remember who.
› pseudo : loyals. (sarah)
› âge du personnage : 21yo.
› statut civil : single lady & crushing on a guy.
› emploi : princess & law student.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: (024) ferry road w/roomie.
› liste des contacts:

MessageSujet: elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.   Mar 31 Mai - 19:33

all we do is sit in silence waiting for a sign sick and full of pride all we do is drive your laugh echoes down the highway carves into my hollow chest, spreads over the emptiness it's bliss it's so simple but we can't stay over analyze again, would it really kill you if we kissed? ✻✻✻ Elle avait passée la journée sur la plage de Southport. Être près de l’eau lui donnait le sentiment d’être libre et la simple idée d’être libre animait la petite Carstairs. Depuis toute petite, elle jalousait les oiseaux qui volaient dans le ciel, libres d’aller où ils désiraient. Parce que Oswin rêvait de liberté et le simple fait d’y penser animait le feu à l’intérieur d’elle. Le seul problème était qu’elle ne pouvait pas partir maintenant. Elle devait d’abord terminer ses études de droit sinon son père allait la bannir de leur famille. Oswin connaissait plutôt bien son paternel pour savoir qu’il n’hésiterait pas une seule seconde à le faire. Après une journée à marcher sur la plage, faire des semblants de château avec le sable et d’essayer de perfectionner son bronzage, la jeune Oswin en avait eu marre. Elle voulait retourner chez elle, prendre un bon bain et peut-être regarder un film en noir et blanc. Tout compte fait, son plan venait d’être modifié. Elle savait de fait que Psychose d’Alfred Hitchcock passait ce soir au cinéma de Southport. Il arrivait parfois que ce cinéma passe de vieux films pour les cinéphiles du style d’Oswin. Rapidement, elle était passée chez elle afin d’enfiler des vêtements plus convenables et elle avait pris la direction du cinéma. Avec quelques billets, elle s’était achetée un popcorn, de l’eau ainsi qu’un billet puis venait le temps de regarder ce film qu’elle adorait. Malgré l’incompréhension des gens lorsqu’elle disait adorer ce film. De toute manière, ils ne comprenaient pas. Ils préféraient regarder des films stupides et qui se ressemblent tous. Pas Oswin. Plus le film était vieux, plus Oswin adorait. Lorsque le générique de fin s’afficha sur l’écran panoramique de la salle, il faisait sombre à l’extérieur. Une certaine humidité régnait aussi, mais celle-ci ne dérangeait pas Oswin. Après 21 ans ici, elle s’était habituée. Un vent chaud accompagnait cette humidité obligeant à Oswin de retirer une couche et tandis qu’elle marchait, elle reconnut une silhouette au loin. Ou plutôt une voiture. Silencieusement, elle s’approcha de cette voiture, s’appuya contre celle-ci et attendit que la personne possédant la voiture sorte de peu importe où il était. « Tu me ramènes chez moi, Elias ? » Demande-t-elle, petit sourire sur le coin de ses lèvres légèrement colorés. Elle l’avait probablement terrifié sauf que cela ne dérangeait pas Oswin. Elias devait bien en avoir l’habitude avec elle.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



she was always the kind of dream that felt too real. ✻✻ we wrote a story in the fog on the windows that night but the ending is the same every damn time. they think I'm insane, they think my lover is strange but I don't have to fucking tell them anything, anything and I'm gonna write it all down, and I'm gonna sing it on stage but I don't have to fucking tell you anything.”


Dernière édition par Oswin Carstairs le Mer 1 Juin - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elias Costello

› messages : 40
› portrait : Matthew Daddario + Merenwen
› pseudo : Loup
› âge du personnage : 28 ans
› statut civil : En couple
› emploi : Avocat en droit civil et familial


MessageSujet: Re: elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.   Mer 1 Juin - 4:06


all we do is think about the feelings that we hide.
Elias&Oswin

Elias n’aime pas particulièrement la routine, mais l’avocat a ses petites habitudes auxquelles il tient. Tout particulièrement un jour de procès. Évidemment, il nie être superstitieux, et tout ça amuse, d’ailleurs, beaucoup sa conjointe. Elle qui le connaît si bien, maintenant. Alors qu’Elias se plaît à dire qu’il est simplement réconfortant pour lui d’avoir une routine, les jours de semaine, lorsqu’il doit se présenter au Palais de justice de la ville. Ainsi, en se levant ce matin-là, il fit bien attention de respecter chacune d’entre elles. Il déposa un baiser sur le front de son amoureuse en prenant bien soin de ne pas la réveiller. Lorsque ce fût fait, il posa le pied droit au sol puis le gauche afin d’en sortir et de descendre à la cuisine. Après s’être préparé un café au lait, Elias lu le journal du jour, en commençant par la page des sports… Tout en mangeant son petit-déjeuner. Lorsqu’il eut terminé, il retourna à la chambre pour se doucher et terminer de se préparer. Terriblement bien rôder, il quitta sa résidence dans les temps et récita, comme d’habitude, sa plaidoirie en chemin.

S’il est vrai que les journées de procès peuvent être éprouvante, et épuisante pour les procureurs de chaque partie, celle-ci étant la dernière d’un procès de trois jours, fût étonnamment calme. Le juge exigea de prendre en délibérée et quitta la salle d’audience sans rendre de jugement. Elias très satisfait, su néanmoins qu’il avait gagné certaines de ses requêtes, dans l’intérêt des enfants en causes. Et pour fêter cette réussite, il se rendit donc dans un petit restaurant de type bistro français avec quelques collègues croisés au vestiaire alors qu’il retirait son rabat et sa toge. C’est donc vêtu d’un élégant pantalon de costume noir à coupe droite et d’une chemise blanche unie et ajustée, aux manches relevées, qu’Elias rejoint sa voiture. Les cheveux en bataille et les joues légèrement rougies par la chaleur de l’endroit et la coupe de vin ingurgité, le grand brun marchait lentement en vérifiant ses messages textes. « Tu me ramènes chez moi, Elias ? » Elias sursaute. Bien trop concentré sur l’écran de son téléphone, il n’avait pas remarqué la jolie blonde tout sourire, bien installée contre la portière de sa voiture. Le jeune homme reconnu la voix, avant même de relever les yeux vers elle. « Oswin ? Salut! » qu’il lui lance alors, en fermant son portable. Il le dépose ensuite dans l’une de ses poches, tout en s’approchant vers la Carstairs. « Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es toute seule ? »
 

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oswin Carstairs

› messages : 199
› portrait : peltz | un créateur de bazzart, i don't remember who.
› pseudo : loyals. (sarah)
› âge du personnage : 21yo.
› statut civil : single lady & crushing on a guy.
› emploi : princess & law student.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: (024) ferry road w/roomie.
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.   Mer 1 Juin - 22:14

all we do is sit in silence waiting for a sign sick and full of pride all we do is drive your laugh echoes down the highway carves into my hollow chest, spreads over the emptiness it's bliss it's so simple but we can't stay over analyze again, would it really kill you if we kissed? ✻✻✻ « Oswin ? Salut! » Avant de répondre, elle le détailla d’haut en bas. Toutes les demoiselles de Southport étaient d’accord sur le fait qu’Elias était un bel homme. Agréable à regarder dès le moment où les yeux, pour la première fois, se posaient sur lui. « Salut. » Finit-elle par répondre sans perdre son petit sourire. « Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es toute seule ? » Elias était peut-être avocat, mais cela ne l’empêchait pas de poser une question stupide. Bien sûr que oui, elle était toute seule. La solitude ne dérangeait pas Oswin même si elle préférait toujours être en groupe. « Oui. Seule comme une grande fille. » De toute manière, qu’est-ce qu’elle avait à craindre à Southport ? C’était une petite ville tranquille, très peu arrivait ici. Bref. Oswin commençait à se demander ce qu’il faisait à cet endroit sachant qu’une belle demoiselle l’attendait à la maison. Demoiselle qu’Oswin semblait jalouser de plus en plus sans trop se l’admettre. Elle ne niait pas le fait d’avoir un crush sur Elias. Il représentait tout ce qu’elle recherchait chez le sexe opposé. Bon, la différence d’âge y jouait beaucoup sauf que cela n’empêchait pas Oswin de jouer la charmeuse en sa compagnie. Quitte à le faire fuir. Lorsque c’était le cas, Oswin s’en amusait beaucoup. « Toi, qu’est-ce que tu fais ici ? Tu ne devrais pas être auprès de ta douce moitié ? » La curiosité était un vilain défaut, la jeune Carstairs en avait parfaitement conscience. Par contre, quelque part dans ses mots, il y avait un certain degré de sarcasme. Oswin n’aimait pas particulièrement la demoiselle qui partageait la vie d’Elias. Elle considérait celle-ci comme une vipère. C’était comme ça. Rien n’y changeait. Peu importe comment les gens disaient qu’elle était gentille; Oswin ne l’aimait pas. « Tu veux connaître un secret ? Je t’attendais. » Elle mentait mais est-ce qu’Elias arriverait à savoir ? Honnêtement, elle ne s’attendait pas à le croiser ce soir. Ou même dans les prochains jours. Il semblait l’éviter comme si elle était la peste en personne tout comme parfois, il semblait se délecter de la situation. Elle avait toujours un peu de difficulté à décerner l’amusement de la fuite. « Ton subconscient criait mon nom. Tu ne l’as pas entendu ? » Dans ces moments-là, Oswin regrettait d’avoir une grande gueule. Parler pour rien ne servait à rien.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



she was always the kind of dream that felt too real. ✻✻ we wrote a story in the fog on the windows that night but the ending is the same every damn time. they think I'm insane, they think my lover is strange but I don't have to fucking tell them anything, anything and I'm gonna write it all down, and I'm gonna sing it on stage but I don't have to fucking tell you anything.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elias Costello

› messages : 40
› portrait : Matthew Daddario + Merenwen
› pseudo : Loup
› âge du personnage : 28 ans
› statut civil : En couple
› emploi : Avocat en droit civil et familial


MessageSujet: Re: elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.   Jeu 2 Juin - 23:50


all we do is think about the feelings that we hide.
Elias&Oswin


S'il arrivait parfois à Elias de détailler Oswin, de contempler son visage ou son corps fin et délicat, il avait le mérite d'être discret... Contrairement à celle qui se trouvait devant lui à cet instant précis. La jeune femme ne cachait pas qu'il lui plaisait, au contraire. Oswin connaît Eli depuis longtemps. Si bien, qu'elle sait à quel point ses allusions ou ses regards coquins peuvent le mettre mal à l'aise, surtout lorsqu'ils se trouvent dans la même pièce que la famille de la blonde ou de la petite-amie d'Elias... Il ignore cependant si elle sait à quel point, il s'en amuse parfois, lui aussi. Par respect pour son amoureuse, et pour Miles, l’italien a toujours fait attention de ne pas dépasser certaines limites. S'il lui arrive parfois d'accepter ses compliments, d'en faire également à la Carstairs, il évite néanmoins la tentation... Et c'est vrai que parfois, il se faufile et fuit. Après tout, il est un homme fidèle, mais il n'est pas fait de bois. Elle est belle et séduisante, Oswin. Elias l'a bien remarqué. Elle n'est plus la gamine mignonne qu'il a connu plus jeune. Si elle reste toujours la petite sœur de son meilleur ami, elle est toutefois devenue une belle jeune femme... Et parfois, pour toutes ces raisons, l'avocat doit se rappeler à l'ordre.

Cette fois, il n'a pas rougi de timidité, comme il lui arrive de le faire parfois. Il n'a pas particulièrement ressenti de malaise non plus. Il a plutôt souri subtilement, amusé de la situation. Après tout, quelles étaient les chances pour qu'il croise Oswin alors qu'il était légèrement éméché ? Amusé également parce que plus détendu, il chassa rapidement le semblant de sourire qui avait étiré ses lèvres lorsque son amie releva les yeux vers lui, souriante. « Salut. » Sa question était désuète, certes. Idiote même. Cependant, il avait été, non seulement surpris de la trouver en train de l'attendre tranquillement à sa voiture, mais également de la retrouver seule. Où était passé ses copines ? Ou encore ce type, Clayquelquechose, de qui elle lui semblait pourtant inséparable ? Peut-être avait-il simplement mal formulé sa phrase, puisqu'à la base, il se demandait surtout d’où elle venait. « Oui. Seule comme une grande fille. » Seule, d’accord. Mais… « Une grande fille ? C'est relatif, Oswin. Du haut de mon 1 mètre 90, t'es plutôt petite, tu sais ? » qu’il réplique alors qu’il s’avance un peu plus vers elle, jusqu’à se retrouver qu’à quelques centimètres d’elle. Il avait posé la paume d’une de ses mains sur la portière de la voiture. L’enveloppant presque, il n’avait pas réalisé au départ que la proximité que cela permettrait entre eux pouvait être déplacé.

Lorsqu’elle lui demande ce que lui, fait au centre ville, Elia hausse doucement les épaules, avant de répondre. « On partage peut-être quelques amis commun, et le même lit… Mais on est pas toujours ensemble...» qu’il lance, provocateur, avant de continuer. « Contrairement à toi et ce type là… Comment il s’appelle déjà ? Samuel ? ou quelque chose comme ça ? » Il n’était pas très loin de la vérité, encore une fois… Il n’arrivait jamais à se souvenir de son prénom ou de son nom de famille. Il écorchait sans cesse son nom, Elias. Lui qui avait pourtant une bonne mémoire, oubliant rarement les noms ou les visages. Peut-être y avait-il un peu de jalousie ? Chose certaine, l'ami de la blonde semblait ne pas l'apprécier, et c'était sans doute réciproque. « Tu veux connaître un secret ? Je t’attendais. » « Ah bon ? Et pourquoi ça, Oswin ? » Si encore une fois, il avait voulu contrôler la situation, et sa réaction, elle le déstabilisa un tantinet lorsqu’elle ajouta que c’était le subconscient du jeune avocat, qui criait le prénom de la blonde. « Je... Non... » qu'il balbutia, tout en passant timidement la main qu’il avait posé un peu plus tôt contre la tôle du véhicule, dans ses cheveux hirsutes. Il se racla ensuite la gorge. « Et si je n’étais jamais arrivé ? Si j’étais resté un peu plus longtemps au bar du coin ? » Il aurait pu fuir, une fois de plus, mais il avait préféré jouer l’indifférence, cacher son trouble…. Elias n’était pourtant pas certain s’il avait réussi ou s’il avait plutôt, de sa voix suave, aguiché celle qui prétendait l’avoir attendu pour qu’il la ramène. « D’ailleurs, je voudrais bien te ramener chez toi, mais j’suis pas certain de pouvoir conduire. Je peux pas prendre de risque avec mon boulot… » Il se dit qu’il était plus raisonnable de prendre un peu ses distances, ainsi, non seulement il reprit, exagérant un peu son état, mais il recula également d’un pas ou deux, tout en plongeant ses mains dans les poches avants de son pantalon.  
 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oswin Carstairs

› messages : 199
› portrait : peltz | un créateur de bazzart, i don't remember who.
› pseudo : loyals. (sarah)
› âge du personnage : 21yo.
› statut civil : single lady & crushing on a guy.
› emploi : princess & law student.


› CARNET D'ADRESSE
› habitation: (024) ferry road w/roomie.
› liste des contacts:

MessageSujet: Re: elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.   Lun 6 Juin - 22:39

all we do is sit in silence waiting for a sign sick and full of pride all we do is drive your laugh echoes down the highway carves into my hollow chest, spreads over the emptiness it's bliss it's so simple but we can't stay over analyze again, would it really kill you if we kissed? ✻✻✻ « Une grande fille ? C’est relatif, Oswin. Du haut de mon 1 mètre 90, t’es plutôt petite, tu sais ? » Cette fois, elle le regarda de travers. Elle n’aimait pas lorsque les gens faisaient référence à sa taille. Oui, elle était petite comparativement à sa famille, mais lorsqu’elle se comparait aux autres étudiants de sa classe. Malgré qu’il l’attaque sur sa taille, Oswin ne répliqua rien. Elle le laissa s’avancer un peu plus, juste assez pour qu’elle puisse sentir l’odeur de l’alcool mélangé à celle de son parfum. Pendant quelques secondes, cette proximité entre eux gêna Oswin et elle se demandait s’il y avait des regards autour d’eux puis elle se rappela que cela ne lui dérangeait pas. Que pour une fois, Elias ne se défilait pas devant elle. Qu’ils avaient enfin une proximité entre eux. Une proximité qu’elle allait profiter avant qu’Elias s’éloigne d’elle. Ce qui allait arriver, c’était certain. Oswin était prête à parier tout l’argent du monde. « On partage peut-être quelques amis commun, et le même lit… Mais on est pas toujours ensemble… » Pas faux. Ce n’était pas comme elle et Sacha. Oswin était toujours en sa compagnie parce qu’elle était intolérante aux autres personnes pratiquement. « Contrairement à toi et ce type là… Comment il s’appelle déjà ? Samuel? Ou quelque chose comme ça ? » Ces mots arrachèrent un sourire à la jeune Carstairs. Quelque part, caché derrière ses paroles, elle sentait un Elias jaloux. Comme elle, elle pouvait être jalouse de sa copine. « Sacha. Il s’appelle Sacha. Tu sembles jaloux que je sois toujours avec lui. Ne le sois pas, je peux très bien te faire une place. » Lança-t-elle, un air provocateur sur le visage. Ce n’était pas nouveau, elle aimait bien le déstabiliser au maximum. C’était amusant pour elle. Comme elle savait que ses derniers mots allaient le déstabiliser Elias. Assez pour qu’il balbutie deux mots avant qu’un silence s’installe. Enfin, pas un silence mortel puisqu’il était possible d’entendre les voitures plus loin et les gens qui partaient du bar. « Et si je n’étais jamais arrivé ? Si j’étais resté un peu plus longtemps au bar du coin ? » Oswin possédait déjà une réponse à cette question. Elle était toujours préparée ou alors elle avait le don d’avoir une réponse rapide à absolument tout. Oswin c’était une mademoiselle-je-sais-tout. Elle donnait son opinion sur absolument tout que cela dérange les gens ou pas. Il n’y avait qu’avec Elias qu’elle se gardait une petite gêne. La preuve était qu’il ne connaissait pas son opinion sur sa copine. « C’est simple, je serais retournée chez moi, seule et tu aurais manqué la chance de voir ta vie s’illuminer en me voyant. » Les chevilles allaient bien. « Ou alors, j’aurais téléphoner Sacha. Je ne sais pas. » Ajouta-t-elle en prétendant réfléchir quelques secondes avant de finalement hausser les épaules. « D’ailleurs, je voudrais bien te ramener chez toi, mais j’suis pas certain de pouvoir conduire. Je peux pas prendre de risque avec mon boulot. » Voilà, Elias reculait de quelques pas. Cela ne choqua pas Oswin, elle comptait les secondes. « Autant te ramener chez toi, moi-même et retourner chez moi en marchant. » Dit-elle en s’approchant de lui avant d’ajouter : « Ou appelle ta copine. » Oswin ne savait pas si sa copine allait être contente de recevoir un appel à cette heure afin qu’elle vienne chercher son petit-ami.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



she was always the kind of dream that felt too real. ✻✻ we wrote a story in the fog on the windows that night but the ending is the same every damn time. they think I'm insane, they think my lover is strange but I don't have to fucking tell them anything, anything and I'm gonna write it all down, and I'm gonna sing it on stage but I don't have to fucking tell you anything.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elias Costello

› messages : 40
› portrait : Matthew Daddario + Merenwen
› pseudo : Loup
› âge du personnage : 28 ans
› statut civil : En couple
› emploi : Avocat en droit civil et familial


MessageSujet: Re: elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.   Lun 13 Juin - 2:11


all we do is think about the feelings that we hide.
Elias&Oswin


Oswin dévisagea Elias qui s’était gentiment moqué de sa petite taille, amusé malgré son ton plus que sérieux. Certes, son amie n’était pas si petite. Elle était de grandeur moyenne, pour une femme. Toutefois, il faut admettre que le jeune homme est très grand. Du coup, il avait été facile de se moquer et de la surpasser de plus d’une tête. Silencieuse, elle resta. Et Elias, lui, était immobile. Au moins, un moment, jusqu’à ce que la blonde reprenne. Oswin sourit, ensuite, lorsqu’il dénomma ce Sacha. Il espérait ne pas avoir été trop transparent, car il serait faux de dire qu’Eli ne ressentait pas, au moins un petit peu de jalousie ou d’envie à son égard. Cependant, cet espoir fût rapidement balayé lorsqu’elle lui dit qu’il n’avait pas à être jaloux, qu’elle pourrait lui faire une place dans sa vie, aguichante. Elle l’était toujours un peu… et il avait parfois dû mal à comprendre la raison de cela. Elias ne réalisait pas toujours l’effet qu’il avait sur les femmes. Et concernant la petite sœur de Miles, l’avocat ignorait si ce n’était que pour s’amuser, un défi ou s’il l’attirait réellement. Il balbutia quelques mots en guise de réponse, dégluti difficilement ensuite puis ils restèrent une nouvelle fois, ainsi, sans dire un seul mot. Jusqu’à ce qu’ils brisent le silence.

Ce fût Elias, qui reprit tout juste après avoir repris ses esprits par la même occasion. Elle pouvait être fière, elle avait bien réussi à le déstabiliser. S’il parvenait à se contrôler et vivre d’agréables moments ensemble, elle y arrivait toujours d’une manière, ou d’une autre à l’ébranler. « C’est simple, je serais retournée chez moi, seule et tu aurais manqué la chance de voir ta vie s’illuminer en me voyant. » Le grand homme sourit, secouant la tête pour acquiescer, amusé. Il se demandait si elle le pensait, réellement. Pour sa part, ce n’était pas totalement faux. Il aimait bien Oswin… L’inconfort ne venait pas réellement d’elle, mais plutôt de situation amoureuse. Il n’était pas libre, et la manière dont Oswin s’adressait à lui par moment, ou le touchait, le rendait inconfortable. Il ne voulait pas manquer de respect à son amoureuse. Ni même à son meilleur ami. Après tout, nombreux sont ceux qui accepteraient difficilement que leur petite sœur fréquente l’un de leurs amis. C’était une loi non écrite, mais bien connu. Et Elias, ne voulait pas aller à l’encontre de cela. Son amitié avec Miles, et les Carstairs en général, était bien trop précieuse pour risquer de tout détruire pour un baiser ou une nuit torride. « Ou alors, j’aurais téléphoner Sacha. Je ne sais pas. » Elias revint sur terre à ce moment, alors qu’il était en train de se perdre légèrement dans ses pensées. Il secoue doucement la tête alors que la blonde haussait les épaules. Tout juste avant que l’homme en couple ne se mette à reculer.

Il avait mal entendu, entre le bruit des voitures, les rires et la musique émanant des restaurants et bars, aux alentours. Au départ, Elias cru comprendre que la blonde voulait le ramener chez elle, mais lorsqu’elle continua, il réalisa qu’elle avait plutôt offert de le ramener lui et sa voiture à son domicile, avant de continuer jusqu’à chez elle à pied. Elle approcha, belle et séduisante. Elias plongea ses yeux dans ceux de la belle. « Ou appelle ta copine. » « Ou… J’sais pas, on pourrait marcher un peu avant de rentrer ? » Il ne l’admettrait pas, mais à ce moment, il n’avait pas particulièrement envie de rentrer chez lui. L’idée de passer un peu de temps seul avec Oswin, lui plaisait bien.
 
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.   

Revenir en haut Aller en bas
 

elias ✻ all we do is think about the feelings that we hide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Patrick Elias...
» BE CAREFUL ▬ Declan & Elias & Aubépine & Kathaleen
» From yesterday ▬ Elias & Raf
» [JR] La Diva des Folies![Pv Elias]
» Elias - Une foi qui ne doute pas, est une foi qui est morte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIFE HAPPENS :: SOUTHPORT, NORTH CAROLINA :: claredon avenue-